« Du LIEN à l’Euro Transition »

Souhaitant partager notre volonté de donner plus d’impact à notre monnaie locale « le LIEN », nous proposons de construire avec l’ensemble des acteurs qui le souhaitent, un outil participatif, complémentaire des monnaies locales, permettant de multiplier les initiatives coopératives et citoyennes de transition écologique et solidaire à l’échelle nationale.

D’une part, nous souhaitons renforcer le développement de notre monnaie par la mise en œuvre d’un outil de paiement numérique local, en s’appuyant sur le travail effectué dans ce sens par les autres monnaies locales intéressées. D’autre part, nous souhaitons nous engager dans le soutien de projets coopératifs de transition porteurs de sens sur notre territoire. Concrètement, en complémentarité avec le développement de notre monnaie, nous choisissons de nous engager dans l’élaboration d’un projet de centrale solaire citoyenne et coopérative sur Firminy, en partenariat avec la Biocoop Les Artisons et la SCIC ERE43 coopérative locale spécialisée dans la mise en œuvre de projet en énergie renouvelable…

Plus globalement, nous sommes convaincu.e.s de l’importance de lier le développement des monnaies locales citoyennes, pensées dans une logique de territoire, avec le développement d’une monnaie citoyenne à l’échelle nationale, dont l’objectif commun serait de soutenir l’économie coopérative de transition, écologique et solidaire. Nous souhaitons ainsi promouvoir auprès de nos partenaires privilégiés, à commencer par les actrices et acteurs du mouvement SOL et du réseau national des Monnaies Locales Complémentaires et Citoyennes, le projet d’une monnaie nationale de la transition que nous proposons d’appeler « €uro Transition ». 

Présentation Euro Transition pdf
Ce projet consisterait à :
  1. Instituer « l’€uro Transition », comme monnaie complémentaire nationale faisant lien et soutenant les échanges privilégiés entre actrices et acteurs de la transition coopérative, écologique et solidaire, et toutes celles et ceux qui souhaitent la soutenir et la renforcer,
  2. Financer le fonctionnement de cet outil, impliquant la mise en œuvre de comptes de paiement numérisés « open source », par un système de cotisations proportionnées aux ressources des différents membres du réseau,
  3. Mettre en place avec la Nef, si elle le valide, en contre partie du placement sans intérêt des euros équivalents aux « €uros Transition » en circulation, des prêts en « €uros Transition », si possible à taux zéro, favorisant la mise en œuvre des projets sur les territoires,
  4. Développer un système complémentaire de contributions solidaires permettant de soutenir financièrement le démarrage et l’accompagnement des projets coopératifs, écologiques et solidaires en émergence, ainsi que leur développement et leur pérennisation,
  5. Créer une mention « d’Économie Alternative de Transition » conditionnant les soutiens et aides du réseau, afin de promouvoir les manières de travailler, de consommer, d’être et d’agir autrement, qui nous permettront de vivre ensemble Demain. Cette mention serait attribuée sur les territoires par un « Système Participatif de Garantie » équivalent à celui mis en œuvre par « Nature et Progrès »,

.

Ce projet ne pourra se concrétiser qu’avec l’engagement d’un réseau dactrices et d’’acteurs suffisamment conséquent, dépassant celui des monnaies locales. Après l’avoir validé avec les actrices, acteurs et partenaires locaux du LIEN, et mis en travail au sein des réseaux nationaux des monnaies locales, nous prévoyons de solliciter les autres organisations avec lesquelles nous souhaitons le co-construire, notamment : la Nef, Enercoop, Terre de Liens, Biocoop, l’Union des SCOP et SCIC, les différents acteurs du Collectif pour la Transition Citoyenne, le mouvement Colibris et bien d’autres…

Au delà des rencontres que nous allons proposer et organiser, nous sommes disponibles pour répondre aux demandes des groupes et structures qui le souhaitent…

Les orientations du LIEN 2018 (nb)